Publication du mémoire d'Antoine Giret : De la sensibilisation à la redirection. Quel(s) futur(s) pour les parcs de stationnement


Antoine Giret, diplômé de la première promotion du MSc "Strategy & Design for the Anthropocene", a souhaité partager son mémoire et le mettre en libre accès.

Nous avons donc le plaisir de le partager avec vous.

De la sensibilisation à la redirection écologique : quel(s) futur(s) pour les parcs de stationnement ?

Résumé :

Aujourd’hui, si chaque être humain vivait comme un français moyen, il faudrait l’équivalent de trois planètes pour subvenir aux besoins de l’Humanité. Notre modèle de société n’est donc pas soutenable et nous sommes appelés à le repenser d’urgence. Nous héritons autant d’infrastructures matérielles que d’organisations humaines et de systèmes socio-techniques complexes qu’il va falloir faire évoluer face aux enjeux sociaux et écologiques croissants.

Début 2021, les principaux gestionnaires de parkings (ou « parcs de stationnement ») de Paris enregistraient une baisse de 30 % de la fréquentation horaire ces dernières années. Même si, à court terme, le principal effort de réduction de la place de la voiture en voirie (à la surface) pour libérer de l’espace aux piétons et aux modes doux pourrait entraîner un léger report vers les parcs souterrains, la tendance à moyen terme (moins de 5 ans ?) devrait s’observer aussi à Lyon.

A partir de ce constat, et en prenant le parc de stationnement comme sujet matériel d'enquête, ce mémoire s'intéresse d'abord à la question : quel(s) futur(s) pouvons-nous envisager pour les parcs de stationnement en centre-ville de Lyon ?

Ce sujet d'enquête sert ensuite de support de réflexion quant à la redirection écologique d’une organisation en général : quels leviers de sensibilisation, d’engagement et de transformation ? Quels ont été les difficultés, la démarche et les outils expérimentés qui peuvent se généraliser (ou non) à d’autres organisations ?