Projets étudiants

Intervenant.es

A
B
D
E
F
G
H
L
M
N
P
R
S
W
José Halloy
enseignant.e cours

José Halloy est professeur de physique au Laboratoire Interdisciplinaire des Energies de Demain, LIED UMR 8236 à l'Université de Paris. Il enseigne la physique et la modélisation des systèmes complexes, en particulier : systèmes complexes et durabilité, prospective, physique de l'énergie.

Il enseigne dans le cadre du Master E2S "Energie, Ecologie, Société" ; IPE "Ingénierie Physique des Energies" ; ASE2 "Approche des sciences sociales aux questions énergétiques" ; Master Physique Appliquée : "Physique de l'énergie".

Ses recherches interdisciplinaires sur la durabilité portent sur le couplage entre les matériaux et la production d'énergie dans un cadre de systèmes complexes. D'une part, la transition énergétique est souvent considérée comme un problème de production d'énergie renouvelable sans tenir compte de la base matérielle de cette production. D'autre part, l'analyse des systèmes socio-techniques tels que l'agriculture est souvent découplée de toute leur consommation d'énergie et de matériaux. En ce qui concerne l'agriculture, nous analysons également les réseaux commerciaux mondiaux et l'apport énergétique de l'agriculture. Nous développons des approches intégratives pour analyser les fondements matériels et énergétiques des sociétés passées, présentes et futures possibles, y compris les apports des sciences sociales.

Nicholas Henderson
enseignant.e atelier

Nicholas Henderson est biologiste et designer, co-fondateur du Collectif TAMA. Le Collectif traite de la notion de design relationnel et développe des méthodes d’enquêtes, des outils (carto)graphiques et une posture de médiation. TAMA travaille avec des services RSE d'entreprises, des territoires, des associations locales et des tiers-lieux qui œuvrent pour le bien commun. En parallèle, le Collectif mène des recherches sur les manières indigènes de vivre le monde pour inspirer de nouvelles harmonies entre humains et entre humains et non-humains.

Également enseignant à l'école de design Strate Paris, il partage avec les étudiants un travail de recherche indépendante sur les rôles et les pratiques des designers dans le Symbiocène, qu'il mène avec Clément Remy. À partir de la critique de l'imaginaire angoissant de l'Anthropocène, il est nécessaire de ré-enchanter les consciences et d'enraciner le design dans le vivant en outillant intellectuellement, techniquement et humainement les designers.

Publications : "Un regard relationnel sur le monde, la Nature et un jardin", Sens-Dessous 2020/2 (N° 26).
Site internet de recherche : Symbiodesign, enraciner le design dans le vivant.

Antoine Hennion
enseignant.e cours

Antoine Hennion a mené sa première enquête au Centre de Sociologie de l’Innovation, en tant qu’étudiant à l’École des Mines, en 1974 : il ne l’a plus quitté. Le travail portait sur deux petites firmes de disque, mêlant déjà musique, goûts et marché.

Au CSI qui mettait alors au point la sociologie de la traduction devenue célèbre sous le nom d’Actor-Network Theory, il a moins fait une sociologie de la musique qu’il n’a déployé la sociologie en actes que propose la musique, avec son exigence de la performance au présent, ses médiations, ses amateurs, et ses œuvres « toujours à faire ».

Sur des situations caractérisées par la fragilité, l’indétermination et la nécessité de l’engagement, comme l’agriculture bio, le soin et le care, l’accueil des migrants ou la redirection écologique, il collabore au renouveau pragmatiste de l’enquête sociale avec divers collectifs (Attachements, Pragmata, le PEROU, Origens).

Emile Hooge
enseignant.e cours

Emile Hooge est directeur associé de l’agence Nova7. Il accompagne entreprises et collectivités publiques dans des démarches de prospective, de design et d’enquête sur les usages et la vie quotidienne.

Il est membre du Réseau Université de la Pluralité et co-fondateur d’Imaginarium-s pour lancer des explorations collectives de l’avenir par les récits de fiction.

Il enseigne également dans le Master Altervilles (Alternatives Politiques et Stratégiques pour les Villes et les Métropoles), porté par l’Université Jean-Monnet de Saint-Etienne et Sciences Po Lyon.